25/05/2007

Meetic, la machine de guerre européenne

Meetic, c'est avant tout un homme, Marc Simoncini.
En 1996, il découvre internet et crée I-France en juin 1998, un des premiers fournisseur d'accès à Internet français à succès implanté dans les pays francophones (France, Suisse, Quebec, Belgique).
Il revend en avril 2000 I-France à Vivendi Universal pour 182 millions d'€uros. Il est riche et les portes de la finance lui sont ouvertes, il est écrit 'success story' sur son front.
En janvier 2002 il crée le site web de rencontre sur internet Meetic dont il fait rapidement une référence voire un phénomène de société. Paris osé car en 2002, personne n'aurait parié un iota sur un nouveau site de rencontres.

Le site est leader en Europe dans sa catégorie.  Meetic s'étend dans toute l'Europe, en Chine et au Brésil puis vers le monde entier et est introduit en bourse le 13 octobre 2005 pour une valeur de plus de 400 millions d'€uros, dont il détient la plus grande part. En Belgique, c'est clairement avec Rendez-Vous, le site qui marche.

La stratégie de meetic est très simple :
1. Matraquer à coups de millions d'euros de pubs online. tant que le coût d'acquisition d'un utilisateur est moins élevé que le return perçu, on continue à utiliser le media pour promouvoir sa pub. Si vous ne connaissez pas meetic.be, c'est que vous n'avez pas de compte hotmail : c'est matraquage permanent depuis deux ans. (plusieurs millions d'euros de pub dépensés rien que pour la Belgique)
2. Si on ne rentre pas comme ça on rachète l'acteur principal du pays. Meetic vient notamment de racheter pour 11 millions d'euros, Lexa.nl, numéro 1 aux Pays-Bas.
Sur meetic, les hommes paient et les femmes utilisent le service gratuitement. 'Utilisaient' car depuis peu les femmes paient en France et c'est pour bientôt en Belgique. Une nouvelle version du site est sortie en France, l'ancienne est encore online en Belgique. Nos commentaires porteront sur les deux, puisque la nouvelle version française ne devrait pas tarder à remplacer l'ancienne en Belgique.

meetic

 

 

 

Notre analyse :

Look : la version belge étant destinée à être remplacée par l'équivalent de la version actuelle française, cette rubrique sera mise à jour dès le changement de design.
Pas d'erreur, vous êtes sur un site tenu par un businessman. Très pro mais on sent quand même les dollars de tous côtés. Meetic revendique une efficacité maximale qui peut parfois donner l'impression de manquer un peu d'humanité pour transformer les gens en chair à rencontre. Ceci dit, tout a été analysé avec minutie et rien sur aucune page n'est laissé au hasard. A tout moment, vous avez accès à une information complète sur qui vous a visité, qui a flashé sur vous, les derniers profils arrivés, ... Petit bémol : trop d'info tue l'info et on est parfois noyé sous les tableaux, photos, .. De plus la technologie étant de type push, vous recevez souvent des profils que vous ne souhaitez pas.  Mais c'est quand même indéniablement très efficace.

Le public : même remarque que Rendez-Vous.be. Avec ce nombre de visiteurs, on touche tout le monde. Le prix étant assez élevé pour les hommes, certains disent que le public serait plus high level que sur d'autres sites moins cher. Voir les les plus et les moins pour une analyse précise des avantages et désavantages du paiement meetic.

Les fonctions : sur meetic, vous trouverez toutes les fonctions classiques des sites de rencontres dignes de ce nom et les fonctions sont bien présentées (voir tableau comparatif pour le détail). Propre à meetic néanmoins, le meetshake qui vous propose de sélectionner pour vous les profils qui vous 'collent'. On a essayé, pas très probant car comment sur base de quelques critères, une machine pourrait elle savoir sur qui je vais flasher. Bon, c'est amusant en tout cas.
Pas de messages publics, forums et photos privées. Si vous mettez une photo, tout le monde la voit !
Attention, : meetic est un site résolument commercial. Le profil est gratuit mais vous ne pouvez pas faire de recherche si vous n'avez pas crée un profil (ben tiens!). Ce qui signifie que si il n'y a pas de possibilité de mettre des photos privées comme sur Rendez-Vous, par exemple, il n'y a pas de danger non plus qu'un robot avale votre photo sans votre consentement puisqu'on ne peut pas rentrer sur le site sans y être affilié.

Les plus : Navigation efficace, information permanente sur tout ce qui touche à vos contacts.
Le site fonctionne impeccablement, on est dans un environnement pro.
Un public international indéniable. Si vous voulez partir en vacances dans le sud de la France et que vous désirez y être accueillie par la femme de vos rêves, Meetic est le site où aller. Toutes les bases de données sont reliées et en vous inscrivant sur la Belgique, vous pouvez discuter avec les nombreux inscrits de Meetic dans l'ensemble des pays où le site est implémenté. Ça fait du monde !
Un système d'alerte efficace : si vous le souhaitez, vous êtes prévenu à chaque moment par email de qui a visité votre profil, qui a flashé sur vous, les nouveaux arrivés qui correspondent à vos recherches, etc.
Une connectivité mobile up-to-date. Vous retrouverez tous vos contacts sur votre gsm via les portails Mobistar et Proximus.
Des possibilités de recherche vraiment détaillées (surtout dans la nouvelle version française).
Les soirées réelles organisées par meetic (MeeticLive) ont bonne réputation et vous permettent de retrouver en live des membres du site.

Les moins : Ce côté un peu 'Carrefour' de la rencontre. On sent perpétuellement qu'on fait tourner un business et ça peut sembler parfois un peu lourd.
Le paiement : cher pour les hommes (29,45 euros/mois à ce jour) et surtout le reverse billing automatique.
Si vous n'y prenez pas garde, vous êtes débité de 29,45 euros automatiquement tous les mois. Désavantage pour les femmes : sur les milliers d'inscrits , peu peuvent vous répondre réellement. Il faudra donc plutôt attendre qu'on vous aborde plutôt que d'être trop pro-active. Les femmes ne payant pas, elles peuvent toutes répondre mais le gratuit a comme corollaire le problème de faux profils. Combien d'hommes qui veulent voir comment ça marche n'ont pas crée un profil de femmes ?
Le gonflage de chiffres nous a un peu crispé. Il y a des dizaines de milliers de gens connectés mais là-dedans, vous devez compter des chinois, des brésiliens, des suisses, ... meetic ne communique pas sur ses profils actifs en Belgique et donc difficile d'avoir une idée du nombre de belges que vous pouvez aborder.
Liberté restreinte : une fois que vous avez signalé être un homme ou une femme, vous ne pouvez plus voir que les personnes de l'autre sexe. c'est pas sur meetic que vous vous ferez des copines, mesdemoiselles ou des copains, messieurs, mais on n'est pas là pour ça. Contrairement à Rendez-Vous et comme match, tout est en face-to-face. Impossible d'avoir une conversation à 3 ou de débattre avec qq membres d'un sujet qui vous intéresse.
La publicité qui était inexistante tend à devenir de plus en plus omniprésente, ce qui pour le prix, est quand même un peu lourd.

Quid ? L'avenir de meetic en Belgique. Le passage au look français sera indéniablement un plus mais il s'accompagnera du paiement pour les femmes : un pari à double tranchant. Ca va certes faire monter l'action par un cash certain d'un coup mais meetic ne va t'il pas y perdre son âme ? Au moment où match se décide à arrêter le paiement des femmes, meetic risque le pari inverse. Risqué surtout à 14 euros/mois, prix actuellement pratiqué en france pour les femmes.