05/06/2007

Match.com, leader mondial

Match.com a été créé le 21 avril 1995 et a connu un développement très rapide. A l’époque Match était un des premier site de rencontres au monde. Actuellement, le site est implanté dans 240 pays et est disponible en 18  langues. 15 millions de personnes sont inscrites sur le site de par le monde. C'est  l'exemple même du site de rencontres international, mais avec des version adaptées pour chaque pays. La base de données utilisée est unique pour l'ensemble des sites,seuls le look et  les images changent. 
Match fait partie de InterActiveCorp (IACI), une entreprise côtée sur le Nasdaq. IACI est aussi propriétaire
d’ Udate, un site de rencontres populaire de Grande-Bretagne. Match est structuré en deux départements : Match USA et Match International. L’administration centrale de Match est localisée à Londres.
Le site a gagné en 2004 le Guinness World Record pour le plus grand site de rencontres. Le stratégie de Match
est claire : il fait un élargissement international par une politique de reprises dont,  par exemple,  Udate et Soulmates.
Sur son site corporate  Match.com annonce être le premier site de rencontres du monde. C'est d'ailleurs le
leitmotiv de toute leur communication. Selon Media Metrix, une société de statistique indépendante, Match.com était le leader dans l’Amérique et l’Europe en 2005.
Match travaille avec MSN en Europe, Asie, Etats-Unis et Amérique du Sud et c'est le premier fournisseur de
profile sur Love@AOL.
Ce qui signifie que où que vous alliez dans le monde sur msn, la partie rencontres sera toujours ...
match.com.
Match publie aussi un hebdomadaire en ligne ‘Happen Magazine’ avec trucs, astuces, témoignages,...
Les deux grands se disputent à coups de millions les places chères en Belgique. Ainsi match est sur msn mais
vient de se faire sortir sur Skynet.be au profilt de meetic, etc. Money, money, money.

match

 

 

 

Notre analyse:

Look: Match a comme ses deux principaux opposants belges un look très pro. Il peut sembler, en comparaison des deux autres un peu simpliste. L'avantage est la facilité d'utilisation car il n’y a pas grand chose à découvrir (communication uniquement via e-mails). Pour toute fonction, vous êtes redirigé vers la page des

paiements, mais nulle part le prix n'est mentionné clairement sauf le 29,95 euro par mois. Il faut réellement insérer ses coordonnées de carte de crédit pour obtenir les différents formules d’abonnements.

Le public : en gros le même que celui de Meetic. Match a peut-être encore plus une vocation internationale car il est présent dans quasi tous les pays du monde. En un clic, vous discutez avec une charmante habitante du Venezuela ou d'Indonésie.
Quelques chiffres:
40% de femmes et 60% d'hommes.
55% de membres a plus de 30 ans et 45% a moins de 30 ans
Selon Match le plupart des membres a un diplôme bachelor ou master, travaillent et résident dans une ville ou
en banlieure. Bon.

Les fonctions :

Match.com travaille uniquement avec un système de messagerie. Comme membre non-payant vous pouvez envoyer un clin d’œil aux membres qui vous intéressent. Si vous désirez réellement les contacter vous devez vous abonner. De temps à autre, il est possible de profiter d’une promotion de 3 jours d’essai gratuit, mais attention : au bout des 3 jours vous payez automatiquement 29,95 euros pour 1 mois.

Pour chercher votre âme sœur Match vous offre les moyens de recherche que quasi tous les sites offrent : recherche de proximité, physique, caractère, …  Match offre également un système orginal pour chercher votre 'match'. Pendant l’inscription, un certain nombre de questions plus personnelles vous sont posées sur vous même et sur les attentes que vous avez par rapport à un futur partenaire. Grâce a ce questionnaire approfondi Match essaie de trouver les profils qui vous plairont  et à qui vous plairez. Un truc sympa : les « Matchwords » . Vous pouvez lister les mots clés qui vous semblent importants et les autres membres pourront vous trouver sur base de ces mots clés.
Match envoye des alertes email aux membres notamment avec un résumé des nouveaux profils qui correspondent à
vos critères de recherche.
Comme sur Meetic il n’y a pas de messages publics, pas de forums et pas de photos privés. Tout ce qui pourrait faire perdre du temps sans ramener d'argent est systématiquement écarté.
Vous avez néanmoins la possibilité d'effectuer une recherche même si vous n’avez pas de profil vous-même.

Les plus :

- recherche « double compatibilité » et « Matchwords », très fun
- mise en ligne gratuite de et jusqu’à 25 photos
- page récapitulative : liste l’ensemble des membres qui vous ont écrit ou envoyé un clin d’œil.

 - possiblité de masquer votre profil de sorte que les autres profils du site ne peuvent plus vous voir. Si vous désirez  vous absenter du site pendant un moment et y revenir par après, vos coordonnées ne seront pas effacées.
- possiblité de mettre une photo de votre chat, cheval, moto, …
- accès aux profils du monde entier (et là ils sont vraiment les meilleurs) avec votre profil belge.

Les moins :
- Un seul mode de paiement : la carte de crédit. En plus Match travaille avec une système des prélèvements
automatique (reverse billing automatique), ce qui peut vite alourdir la facture si on n'y prend garde..
- à part l'envoi de clins d’œil et d'emails, Match n’utilise aucun moyen de communication. En comparaison des
autres  sites de rencontres, c'est vraiment très basique.
- les fiches profils ne sont vraiment pas sexy visuellement.
- match n'adapte pas les photos que vous postez. Bien qu’il soit explicitement mentionné que le site ne
retravaille pas les photos et que les mauvaises photos seront supprimées, vous trouverez des photos à l'envers ou mal cadrées.
- pas de possiblité de photos privées.

Quid ?

Match est actuellement dans une politique d'élargissement très agresssive. Comme meetic, il essaie de conquérir la marché international par l'achat des meilleurs acteurs locaux, en plus d'une collaboration très étroite avec AOL et MSN.  Les dernières acquisitions, eDodo en Chine et Netclub en France datent de février 2007.  En 2006 Match.com a eu une année record avec un revenus de 311.2 million $, une augmentation de 25% en comparaison par rapport à 2005. Le développement du site est surtout situé en Scandinavie et au Royaume-Uni.

Après 12 ans Match reste un acteur à très grand succes,  mais la question se pose de savoir si Match pourra résister longtemps face aux sites qui investissent beaucoup en communication et qui ont un interface nettement plus attractif ?

Prochain article : quelques petits sites belges...

25/05/2007

Meetic, la machine de guerre européenne

Meetic, c'est avant tout un homme, Marc Simoncini.
En 1996, il découvre internet et crée I-France en juin 1998, un des premiers fournisseur d'accès à Internet français à succès implanté dans les pays francophones (France, Suisse, Quebec, Belgique).
Il revend en avril 2000 I-France à Vivendi Universal pour 182 millions d'€uros. Il est riche et les portes de la finance lui sont ouvertes, il est écrit 'success story' sur son front.
En janvier 2002 il crée le site web de rencontre sur internet Meetic dont il fait rapidement une référence voire un phénomène de société. Paris osé car en 2002, personne n'aurait parié un iota sur un nouveau site de rencontres.

Le site est leader en Europe dans sa catégorie.  Meetic s'étend dans toute l'Europe, en Chine et au Brésil puis vers le monde entier et est introduit en bourse le 13 octobre 2005 pour une valeur de plus de 400 millions d'€uros, dont il détient la plus grande part. En Belgique, c'est clairement avec Rendez-Vous, le site qui marche.

La stratégie de meetic est très simple :
1. Matraquer à coups de millions d'euros de pubs online. tant que le coût d'acquisition d'un utilisateur est moins élevé que le return perçu, on continue à utiliser le media pour promouvoir sa pub. Si vous ne connaissez pas meetic.be, c'est que vous n'avez pas de compte hotmail : c'est matraquage permanent depuis deux ans. (plusieurs millions d'euros de pub dépensés rien que pour la Belgique)
2. Si on ne rentre pas comme ça on rachète l'acteur principal du pays. Meetic vient notamment de racheter pour 11 millions d'euros, Lexa.nl, numéro 1 aux Pays-Bas.
Sur meetic, les hommes paient et les femmes utilisent le service gratuitement. 'Utilisaient' car depuis peu les femmes paient en France et c'est pour bientôt en Belgique. Une nouvelle version du site est sortie en France, l'ancienne est encore online en Belgique. Nos commentaires porteront sur les deux, puisque la nouvelle version française ne devrait pas tarder à remplacer l'ancienne en Belgique.

meetic

 

 

 

Notre analyse :

Look : la version belge étant destinée à être remplacée par l'équivalent de la version actuelle française, cette rubrique sera mise à jour dès le changement de design.
Pas d'erreur, vous êtes sur un site tenu par un businessman. Très pro mais on sent quand même les dollars de tous côtés. Meetic revendique une efficacité maximale qui peut parfois donner l'impression de manquer un peu d'humanité pour transformer les gens en chair à rencontre. Ceci dit, tout a été analysé avec minutie et rien sur aucune page n'est laissé au hasard. A tout moment, vous avez accès à une information complète sur qui vous a visité, qui a flashé sur vous, les derniers profils arrivés, ... Petit bémol : trop d'info tue l'info et on est parfois noyé sous les tableaux, photos, .. De plus la technologie étant de type push, vous recevez souvent des profils que vous ne souhaitez pas.  Mais c'est quand même indéniablement très efficace.

Le public : même remarque que Rendez-Vous.be. Avec ce nombre de visiteurs, on touche tout le monde. Le prix étant assez élevé pour les hommes, certains disent que le public serait plus high level que sur d'autres sites moins cher. Voir les les plus et les moins pour une analyse précise des avantages et désavantages du paiement meetic.

Les fonctions : sur meetic, vous trouverez toutes les fonctions classiques des sites de rencontres dignes de ce nom et les fonctions sont bien présentées (voir tableau comparatif pour le détail). Propre à meetic néanmoins, le meetshake qui vous propose de sélectionner pour vous les profils qui vous 'collent'. On a essayé, pas très probant car comment sur base de quelques critères, une machine pourrait elle savoir sur qui je vais flasher. Bon, c'est amusant en tout cas.
Pas de messages publics, forums et photos privées. Si vous mettez une photo, tout le monde la voit !
Attention, : meetic est un site résolument commercial. Le profil est gratuit mais vous ne pouvez pas faire de recherche si vous n'avez pas crée un profil (ben tiens!). Ce qui signifie que si il n'y a pas de possibilité de mettre des photos privées comme sur Rendez-Vous, par exemple, il n'y a pas de danger non plus qu'un robot avale votre photo sans votre consentement puisqu'on ne peut pas rentrer sur le site sans y être affilié.

Les plus : Navigation efficace, information permanente sur tout ce qui touche à vos contacts.
Le site fonctionne impeccablement, on est dans un environnement pro.
Un public international indéniable. Si vous voulez partir en vacances dans le sud de la France et que vous désirez y être accueillie par la femme de vos rêves, Meetic est le site où aller. Toutes les bases de données sont reliées et en vous inscrivant sur la Belgique, vous pouvez discuter avec les nombreux inscrits de Meetic dans l'ensemble des pays où le site est implémenté. Ça fait du monde !
Un système d'alerte efficace : si vous le souhaitez, vous êtes prévenu à chaque moment par email de qui a visité votre profil, qui a flashé sur vous, les nouveaux arrivés qui correspondent à vos recherches, etc.
Une connectivité mobile up-to-date. Vous retrouverez tous vos contacts sur votre gsm via les portails Mobistar et Proximus.
Des possibilités de recherche vraiment détaillées (surtout dans la nouvelle version française).
Les soirées réelles organisées par meetic (MeeticLive) ont bonne réputation et vous permettent de retrouver en live des membres du site.

Les moins : Ce côté un peu 'Carrefour' de la rencontre. On sent perpétuellement qu'on fait tourner un business et ça peut sembler parfois un peu lourd.
Le paiement : cher pour les hommes (29,45 euros/mois à ce jour) et surtout le reverse billing automatique.
Si vous n'y prenez pas garde, vous êtes débité de 29,45 euros automatiquement tous les mois. Désavantage pour les femmes : sur les milliers d'inscrits , peu peuvent vous répondre réellement. Il faudra donc plutôt attendre qu'on vous aborde plutôt que d'être trop pro-active. Les femmes ne payant pas, elles peuvent toutes répondre mais le gratuit a comme corollaire le problème de faux profils. Combien d'hommes qui veulent voir comment ça marche n'ont pas crée un profil de femmes ?
Le gonflage de chiffres nous a un peu crispé. Il y a des dizaines de milliers de gens connectés mais là-dedans, vous devez compter des chinois, des brésiliens, des suisses, ... meetic ne communique pas sur ses profils actifs en Belgique et donc difficile d'avoir une idée du nombre de belges que vous pouvez aborder.
Liberté restreinte : une fois que vous avez signalé être un homme ou une femme, vous ne pouvez plus voir que les personnes de l'autre sexe. c'est pas sur meetic que vous vous ferez des copines, mesdemoiselles ou des copains, messieurs, mais on n'est pas là pour ça. Contrairement à Rendez-Vous et comme match, tout est en face-to-face. Impossible d'avoir une conversation à 3 ou de débattre avec qq membres d'un sujet qui vous intéresse.
La publicité qui était inexistante tend à devenir de plus en plus omniprésente, ce qui pour le prix, est quand même un peu lourd.

Quid ? L'avenir de meetic en Belgique. Le passage au look français sera indéniablement un plus mais il s'accompagnera du paiement pour les femmes : un pari à double tranchant. Ca va certes faire monter l'action par un cash certain d'un coup mais meetic ne va t'il pas y perdre son âme ? Au moment où match se décide à arrêter le paiement des femmes, meetic risque le pari inverse. Risqué surtout à 14 euros/mois, prix actuellement pratiqué en france pour les femmes.

23/05/2007

Rendez-Vous.be, l'incontournable en Belgique.

Après ces petits zakouskis, passons aux plats de résistance.
3 sites principaux se partagent la rencontre en Belgique.
Rendez-Vous.be, produit pur belgo-belge , acteur historique challengé en Belgique depuis des années par Match.com, les deux ayant été rejoints en 2001 par la version belge de Meetic.fr qui assure sa visibilité à coups de millions d'euros dans le monde. Ces 3 sites représentent 3 visions complètement différentes des sites de rencontre. Ils ont un point commun : ce sont des valeurs sûres , on se sent en sécurité dans un environnement pro. Si vous ne trouvez pas l'âme soeur dans un de ces 3 sites, vous ne la trouverez pas sur le net.

rdv1

 

Rendez-Vous.be

Rendez-Vous.be, en Belgique, c'est une institution.
Classé dans le Top 15 des sites les plus visités  de Belgique, Rendez-Vous, c'est 750.000 visiteurs différents chaque mois, en permanence plus de 100.000 profils actifs belges, près de 80.000.000 de pages vues par mois, des partenariats avec les plus gros sites belges, des centaines d'articles dans la presse belge, une visibilité énorme tant au nord qu'au sud du pays, une version dans les deux langues nationales, des fonctions à ne plus savoir qu'en faire, tout l'attirail nécessaire pour attirer dans vos filets la princesse de vos rêves.

Rendez-Vous.be a été crée par la société B.On The Net en 1997 et est devenu une société à part entière en 2000, Rendez-Vous Group.
D'abord à 100% gratuit, Rendez-Vous s'est trouvé, au début des années 2000, confronté au même problème que d'autres gros acteurs belges, à savoir le peu de viabilité d'un modèle commercial basé sur la publicité.
Les gérants du site ont donc décidé de franchir le pas vers le payant et en janvier 2001 - révolution dans le petit monde du net en Belgique - Rendez-Vous facturait 1 euro/mois via un message SMS pour l'activation de son profil. On en rit aujourd'hui mais à l'époque, c'était osé : pour rappel AdValvas , qui avait fait la même démarche avec place.to.be avait dû faire marche arrière quand le gros de son public s'était détourné du site. Depuis , les prix ont évolué pour s'adapter aux contraintes de coûts qu'entraîne la professionnalisation de l'activité et en 2004 lors du remoulage complet du site, les prix passaient à 4 euros/mois pour les hommes contre 2 euros/mois pour les femmes.
En mai 2007, les prix par mois varient de 3 euros/mois (prix mensuel pour un abonnement d'un an) à 8 euros/mois (paiement mensuel par sms) pour les hommes et reste à 2 euros/mois pour les femmes.

Notre analyse :

Look : Rendez-Vous.be, c'est une couleur, l'orange, couleur de la chaleur. Cette couleur étant un peu visible  si vous surfez du bureau, Rendez-Vous vous propose d'accéder à partir de sa home à une version blanche, plus discrète mais qui garde 100% des fonctionnalités. En 2004, sans doute suite à la concurrence rude de meetic.be, Rendez-Vous a jeté à la poubelle son design qui datait de 1997 pour arborer une version plus moderne, efficace, ergonomique, sans effets inutiles : comme le déclare l'un de ses fondateurs, le but premier est de faire des rencontres, pas de faire une vitrine technologique pour les branchés du net. C'est d'ailleurs le même discours qu'on retrouve chez Match et meetic (voir prochains articles).
Une fois la page d'acceuil passée, l'ensemble des fonction est accessible via la barre de navigation située classiquement en haut de page. Si vous rentrez via un des partenaires du site (dhnet, telenet, flair,..), vous retrouverez le même look mais adapté aux couleurs du partenaire.

Le public : Rendez-Vous annonce une moyenne d'âge de 36 ans et 80% de son public a entre 25 et 45 ans. 65% d'hommes contre 35% de femmes. Le site est 'cimé' (authentifié par le Cim via metriweb, ce qui signifie que ses chiffres sont publics et garantis par un organisme neutre qui gère les visites des plus gros sites belges.)
Vous trouverez tous les types de public. Avec un si grand nombre de visites, il n'y a plus de niches : on touche tout le monde. Peut-être le passage à 8 euros/mois pour les hommes a t'il écarté les plus démunis mais Rendez-Vous ne communique pas sur cette question. Nombre de personnes qui ont des profils sur plusieurs sites  en ont en tout cas un sur Rendez-Vous. Le paiement même minime pour les femmes est un sérieux frein au faux profils car il permet, le cas échéant, de bloquer un moyen de paiement (carte de crédit, virement, ou gsm) et ainsi empêcher un faux profil de se réactiver si repéré. (les faux profils sont malheureusement la plaie des sites gratuits).

Les fonctions : en gros vous trouverez toutes les fonctions classiques des sites de rencontres : messages, messenger, profils très détaillés, tous types de recherches et d'alertes (une alerte est un moyen de vous prévenir d'un évènement quand vous n'êtes pas sur le site, par exemple : prévenez moi par email quand qqn visite mon profil), listes de contacts, de refus, flash, visites de votre profil signalée, livres d'Or, recherches de proximité, ......

Les plus :
Efficacité graphique sans tomber dans le tape-à-l'oeil gadgétique inutile.
Un nombre de profils actifs (= ayant la possibilité de vous répondre car ayant payé) impressionnant. En soirée, il peut y avoir jusqu'à 4000 connectés simultanément en Belgique (à ne pas confondre avec les 30 à 35.000 connectés simultanément DANS LE MONDE affichés par meetic et match)
Certaines fonctions spécifiques de rendez-Vous :
- possibilité d'envoyer un message public à toute la communauté
- possibilité d'organiser vous même une sortie et de la proposer à l'ensemble de la communauté en la limitant à X participants (en tant que participant, cela vous permet de discuter sur le site avec une personne dont vous savez à l'avance qu'elle sera à telle soirée dans 10 jours. Pratique ! Ces soirées connaissent pas mal de succès et sont un moyen simple de rencontrer plusieurs membres d'un coup si le face-à-face vous effraie.
- les Test&Moi : un petit questionnaire que vous créez avec un maximum de 25 questions fermées (réponse par oui ou par non). Vous y répondez vous même et vous demandez au système qu'il vous prévienne quand qqn obtient X % de résultats identiques aux vôtres. En bref, cela vous permet d'exclure automatiquement les gens qui ont vraiment des visions de la vie complètement différents de vous sur des questions qui vous paraissent primordiales. La simple lecture des questions vous donne déjà une bonne vision d'un profil, c'est excessivement amusant !
- possibilité de mettre une ou plusieurs photos privées. C'est intéressant car vous pouvez mettre une photo sans pour cela souhaiter que le monde entier puisse la voir. Privée signifie que seuls ceux que vous aurez mis dans votre liste de contacts pourront voir les photos.
- possibilité de mettre un message vocal et d'écouter en une fois (comme une radio) les messages vocaux des personnes qui correspondent à votre recherche.
- possibilité de laisser votre numéro de gsm et Rendez-Vous se charge de vous retransmettre les sms qui vous sont destinés tout en gardant votre numéro secret.
- forum de discussion : je le signale car peu de sites autorisent encore les forums. Sur chaque profil, vous avez des liens directs avec leurs interventions éventuelles dans les forums. Cela permet de se faire une idée  différente de qqn.
Rendez-Vous est associé depuis plusieurs années à FlashDate.be qui vous permet de passer plus facilement du virtuel au réel via des speed datig, wine date, soirées lock&key, silent parties, flash dinners, ...

Une administration bien ficelée : contrôle des photos, messages publics, forums, questions, plaintes, ... rapide ET également le week-end ce qui n'est pas le cas de nombreux sites.
Un temps de réponse rapide, qualité appréciable quand on sait que sur un site de rencontres, un visiteur moyen regarde plus de 40 pages par session.

Liberté complète sur le site : vous pouvez tout regarder sans être membre et même une fois inscrit en tant qu'homme qui cherche une femme, vous pouvez voir et papoter avec les autres hommes. Comme ils le disent eux-même, vous pouvez y trouver l'amour et l'amitié. (nb sites vous canalisent une fois votre sexe défini)

Les moins : peu de portabilité sur les gsm's . A part une version pour iMode, il n'existe pas de version wap du site.
Le site francophone belge est une platteforme différente du site néerlandophone : cela signifie qu'à moins de créer un profil différent sur les deux sites (fr.rendez-vus.be et nl.rendez-vous.be) , vous ne pourrez pas perfectionner votre néerlandais sur le site francophone.
Pas de vidéos en ligne comme certains l'offrent déjà aujourd'hui.
Pas de  recherche détaillée sur les personnes connectées en ce moment. Elles sont toutes affichées sur deux pages dédiés l'une aux hommes, l'autre aux femmes. Vu le nombre de personnes connectées en même temps en soirée, ça fait parfois des pages de 'connectés' très longues.
Une foule d'autres fonctions : programmes TV, radios live, bd's, culture, etc dont on se demande un peu ce que ça fait sur un site de rencontres.
Public quasi à 100% belge et donc Rendez-Vous n'est pas le site sur lequel il faut surfer si vous cherchez à vous faire une petite copine à la côte d'azur ou aux Bahamas. Il n'existe pas de version étrangère de Rendez-Vous et le coté international du site est inexistant.

Quid ? Très souple  dans l'utilisation que votre but soit de rencontrer l'amour, l'amitié ou discuter avec des hommes et des femmes, Rendez-Vous semble bien positionné pour l'avenir. Mais quel avenir face aux monstres financiers quasi sans limites  que sont meetic et match ? Et bien , paradoxalement, cela fait 5 ans que meetic est rentré en Belgique et le petit belge fait plus que résister. Il a gagné en notoriété, en professionnalisme et reste clairement le n°1 en Belgique si votre but est de rencontrer des belges.

Prochain sujet : Meetic, la machine de guerre européenne.