26/05/2007

Petit tableau comparatif

Ce tableau comparatif des différents sites belges de rencontre sera rempli au fur et à mesure que nous avançons dans notre analyse des sites. Suivant vos remarques, nous le mettrons à jour dans des domaines dans lequel nous n'aurions pas été assez précis.

Il est divisé en rubriques : Nb de participants en gros (nous ne disposons pas toujours de chiffres précis), fonctionnalités, navigation et vie privée, prix et portabilité sur d'autres medias.

comparaison

 

 

 

 

 

Quelques explications :

 

 

 

Le reverse billing : consiste pour un site à vous demander de payer une fois et de vous débiter tous les mois automatiquement du même montant. Pour : vous ne devez pas faire une intervention manuelle pour vous réactiver à la fin de votre période d'activation. Contre : vous pouvez dépenser beaucoup d'argent sans le réaliser quand le reverse billing porte sur des montants comme 30 euros/mois. ll y a des gens qui se sont fait débiter pendant des années sans réaliser que le fait de ne plus aller sur un site n'entraînait en rien l'annulation de leur paiement. Le reverse billing doit être bloqué manuellement par l'utilisateur pour être annulé (comme une domiciliation).

Prochain article : match.com, l'américian leader mondial.

25/05/2007

Meetic, la machine de guerre européenne

Meetic, c'est avant tout un homme, Marc Simoncini.
En 1996, il découvre internet et crée I-France en juin 1998, un des premiers fournisseur d'accès à Internet français à succès implanté dans les pays francophones (France, Suisse, Quebec, Belgique).
Il revend en avril 2000 I-France à Vivendi Universal pour 182 millions d'€uros. Il est riche et les portes de la finance lui sont ouvertes, il est écrit 'success story' sur son front.
En janvier 2002 il crée le site web de rencontre sur internet Meetic dont il fait rapidement une référence voire un phénomène de société. Paris osé car en 2002, personne n'aurait parié un iota sur un nouveau site de rencontres.

Le site est leader en Europe dans sa catégorie.  Meetic s'étend dans toute l'Europe, en Chine et au Brésil puis vers le monde entier et est introduit en bourse le 13 octobre 2005 pour une valeur de plus de 400 millions d'€uros, dont il détient la plus grande part. En Belgique, c'est clairement avec Rendez-Vous, le site qui marche.

La stratégie de meetic est très simple :
1. Matraquer à coups de millions d'euros de pubs online. tant que le coût d'acquisition d'un utilisateur est moins élevé que le return perçu, on continue à utiliser le media pour promouvoir sa pub. Si vous ne connaissez pas meetic.be, c'est que vous n'avez pas de compte hotmail : c'est matraquage permanent depuis deux ans. (plusieurs millions d'euros de pub dépensés rien que pour la Belgique)
2. Si on ne rentre pas comme ça on rachète l'acteur principal du pays. Meetic vient notamment de racheter pour 11 millions d'euros, Lexa.nl, numéro 1 aux Pays-Bas.
Sur meetic, les hommes paient et les femmes utilisent le service gratuitement. 'Utilisaient' car depuis peu les femmes paient en France et c'est pour bientôt en Belgique. Une nouvelle version du site est sortie en France, l'ancienne est encore online en Belgique. Nos commentaires porteront sur les deux, puisque la nouvelle version française ne devrait pas tarder à remplacer l'ancienne en Belgique.

meetic

 

 

 

Notre analyse :

Look : la version belge étant destinée à être remplacée par l'équivalent de la version actuelle française, cette rubrique sera mise à jour dès le changement de design.
Pas d'erreur, vous êtes sur un site tenu par un businessman. Très pro mais on sent quand même les dollars de tous côtés. Meetic revendique une efficacité maximale qui peut parfois donner l'impression de manquer un peu d'humanité pour transformer les gens en chair à rencontre. Ceci dit, tout a été analysé avec minutie et rien sur aucune page n'est laissé au hasard. A tout moment, vous avez accès à une information complète sur qui vous a visité, qui a flashé sur vous, les derniers profils arrivés, ... Petit bémol : trop d'info tue l'info et on est parfois noyé sous les tableaux, photos, .. De plus la technologie étant de type push, vous recevez souvent des profils que vous ne souhaitez pas.  Mais c'est quand même indéniablement très efficace.

Le public : même remarque que Rendez-Vous.be. Avec ce nombre de visiteurs, on touche tout le monde. Le prix étant assez élevé pour les hommes, certains disent que le public serait plus high level que sur d'autres sites moins cher. Voir les les plus et les moins pour une analyse précise des avantages et désavantages du paiement meetic.

Les fonctions : sur meetic, vous trouverez toutes les fonctions classiques des sites de rencontres dignes de ce nom et les fonctions sont bien présentées (voir tableau comparatif pour le détail). Propre à meetic néanmoins, le meetshake qui vous propose de sélectionner pour vous les profils qui vous 'collent'. On a essayé, pas très probant car comment sur base de quelques critères, une machine pourrait elle savoir sur qui je vais flasher. Bon, c'est amusant en tout cas.
Pas de messages publics, forums et photos privées. Si vous mettez une photo, tout le monde la voit !
Attention, : meetic est un site résolument commercial. Le profil est gratuit mais vous ne pouvez pas faire de recherche si vous n'avez pas crée un profil (ben tiens!). Ce qui signifie que si il n'y a pas de possibilité de mettre des photos privées comme sur Rendez-Vous, par exemple, il n'y a pas de danger non plus qu'un robot avale votre photo sans votre consentement puisqu'on ne peut pas rentrer sur le site sans y être affilié.

Les plus : Navigation efficace, information permanente sur tout ce qui touche à vos contacts.
Le site fonctionne impeccablement, on est dans un environnement pro.
Un public international indéniable. Si vous voulez partir en vacances dans le sud de la France et que vous désirez y être accueillie par la femme de vos rêves, Meetic est le site où aller. Toutes les bases de données sont reliées et en vous inscrivant sur la Belgique, vous pouvez discuter avec les nombreux inscrits de Meetic dans l'ensemble des pays où le site est implémenté. Ça fait du monde !
Un système d'alerte efficace : si vous le souhaitez, vous êtes prévenu à chaque moment par email de qui a visité votre profil, qui a flashé sur vous, les nouveaux arrivés qui correspondent à vos recherches, etc.
Une connectivité mobile up-to-date. Vous retrouverez tous vos contacts sur votre gsm via les portails Mobistar et Proximus.
Des possibilités de recherche vraiment détaillées (surtout dans la nouvelle version française).
Les soirées réelles organisées par meetic (MeeticLive) ont bonne réputation et vous permettent de retrouver en live des membres du site.

Les moins : Ce côté un peu 'Carrefour' de la rencontre. On sent perpétuellement qu'on fait tourner un business et ça peut sembler parfois un peu lourd.
Le paiement : cher pour les hommes (29,45 euros/mois à ce jour) et surtout le reverse billing automatique.
Si vous n'y prenez pas garde, vous êtes débité de 29,45 euros automatiquement tous les mois. Désavantage pour les femmes : sur les milliers d'inscrits , peu peuvent vous répondre réellement. Il faudra donc plutôt attendre qu'on vous aborde plutôt que d'être trop pro-active. Les femmes ne payant pas, elles peuvent toutes répondre mais le gratuit a comme corollaire le problème de faux profils. Combien d'hommes qui veulent voir comment ça marche n'ont pas crée un profil de femmes ?
Le gonflage de chiffres nous a un peu crispé. Il y a des dizaines de milliers de gens connectés mais là-dedans, vous devez compter des chinois, des brésiliens, des suisses, ... meetic ne communique pas sur ses profils actifs en Belgique et donc difficile d'avoir une idée du nombre de belges que vous pouvez aborder.
Liberté restreinte : une fois que vous avez signalé être un homme ou une femme, vous ne pouvez plus voir que les personnes de l'autre sexe. c'est pas sur meetic que vous vous ferez des copines, mesdemoiselles ou des copains, messieurs, mais on n'est pas là pour ça. Contrairement à Rendez-Vous et comme match, tout est en face-to-face. Impossible d'avoir une conversation à 3 ou de débattre avec qq membres d'un sujet qui vous intéresse.
La publicité qui était inexistante tend à devenir de plus en plus omniprésente, ce qui pour le prix, est quand même un peu lourd.

Quid ? L'avenir de meetic en Belgique. Le passage au look français sera indéniablement un plus mais il s'accompagnera du paiement pour les femmes : un pari à double tranchant. Ca va certes faire monter l'action par un cash certain d'un coup mais meetic ne va t'il pas y perdre son âme ? Au moment où match se décide à arrêter le paiement des femmes, meetic risque le pari inverse. Risqué surtout à 14 euros/mois, prix actuellement pratiqué en france pour les femmes.

23/05/2007

Rendez-Vous.be, l'incontournable en Belgique.

Après ces petits zakouskis, passons aux plats de résistance.
3 sites principaux se partagent la rencontre en Belgique.
Rendez-Vous.be, produit pur belgo-belge , acteur historique challengé en Belgique depuis des années par Match.com, les deux ayant été rejoints en 2001 par la version belge de Meetic.fr qui assure sa visibilité à coups de millions d'euros dans le monde. Ces 3 sites représentent 3 visions complètement différentes des sites de rencontre. Ils ont un point commun : ce sont des valeurs sûres , on se sent en sécurité dans un environnement pro. Si vous ne trouvez pas l'âme soeur dans un de ces 3 sites, vous ne la trouverez pas sur le net.

rdv1

 

Rendez-Vous.be

Rendez-Vous.be, en Belgique, c'est une institution.
Classé dans le Top 15 des sites les plus visités  de Belgique, Rendez-Vous, c'est 750.000 visiteurs différents chaque mois, en permanence plus de 100.000 profils actifs belges, près de 80.000.000 de pages vues par mois, des partenariats avec les plus gros sites belges, des centaines d'articles dans la presse belge, une visibilité énorme tant au nord qu'au sud du pays, une version dans les deux langues nationales, des fonctions à ne plus savoir qu'en faire, tout l'attirail nécessaire pour attirer dans vos filets la princesse de vos rêves.

Rendez-Vous.be a été crée par la société B.On The Net en 1997 et est devenu une société à part entière en 2000, Rendez-Vous Group.
D'abord à 100% gratuit, Rendez-Vous s'est trouvé, au début des années 2000, confronté au même problème que d'autres gros acteurs belges, à savoir le peu de viabilité d'un modèle commercial basé sur la publicité.
Les gérants du site ont donc décidé de franchir le pas vers le payant et en janvier 2001 - révolution dans le petit monde du net en Belgique - Rendez-Vous facturait 1 euro/mois via un message SMS pour l'activation de son profil. On en rit aujourd'hui mais à l'époque, c'était osé : pour rappel AdValvas , qui avait fait la même démarche avec place.to.be avait dû faire marche arrière quand le gros de son public s'était détourné du site. Depuis , les prix ont évolué pour s'adapter aux contraintes de coûts qu'entraîne la professionnalisation de l'activité et en 2004 lors du remoulage complet du site, les prix passaient à 4 euros/mois pour les hommes contre 2 euros/mois pour les femmes.
En mai 2007, les prix par mois varient de 3 euros/mois (prix mensuel pour un abonnement d'un an) à 8 euros/mois (paiement mensuel par sms) pour les hommes et reste à 2 euros/mois pour les femmes.

Notre analyse :

Look : Rendez-Vous.be, c'est une couleur, l'orange, couleur de la chaleur. Cette couleur étant un peu visible  si vous surfez du bureau, Rendez-Vous vous propose d'accéder à partir de sa home à une version blanche, plus discrète mais qui garde 100% des fonctionnalités. En 2004, sans doute suite à la concurrence rude de meetic.be, Rendez-Vous a jeté à la poubelle son design qui datait de 1997 pour arborer une version plus moderne, efficace, ergonomique, sans effets inutiles : comme le déclare l'un de ses fondateurs, le but premier est de faire des rencontres, pas de faire une vitrine technologique pour les branchés du net. C'est d'ailleurs le même discours qu'on retrouve chez Match et meetic (voir prochains articles).
Une fois la page d'acceuil passée, l'ensemble des fonction est accessible via la barre de navigation située classiquement en haut de page. Si vous rentrez via un des partenaires du site (dhnet, telenet, flair,..), vous retrouverez le même look mais adapté aux couleurs du partenaire.

Le public : Rendez-Vous annonce une moyenne d'âge de 36 ans et 80% de son public a entre 25 et 45 ans. 65% d'hommes contre 35% de femmes. Le site est 'cimé' (authentifié par le Cim via metriweb, ce qui signifie que ses chiffres sont publics et garantis par un organisme neutre qui gère les visites des plus gros sites belges.)
Vous trouverez tous les types de public. Avec un si grand nombre de visites, il n'y a plus de niches : on touche tout le monde. Peut-être le passage à 8 euros/mois pour les hommes a t'il écarté les plus démunis mais Rendez-Vous ne communique pas sur cette question. Nombre de personnes qui ont des profils sur plusieurs sites  en ont en tout cas un sur Rendez-Vous. Le paiement même minime pour les femmes est un sérieux frein au faux profils car il permet, le cas échéant, de bloquer un moyen de paiement (carte de crédit, virement, ou gsm) et ainsi empêcher un faux profil de se réactiver si repéré. (les faux profils sont malheureusement la plaie des sites gratuits).

Les fonctions : en gros vous trouverez toutes les fonctions classiques des sites de rencontres : messages, messenger, profils très détaillés, tous types de recherches et d'alertes (une alerte est un moyen de vous prévenir d'un évènement quand vous n'êtes pas sur le site, par exemple : prévenez moi par email quand qqn visite mon profil), listes de contacts, de refus, flash, visites de votre profil signalée, livres d'Or, recherches de proximité, ......

Les plus :
Efficacité graphique sans tomber dans le tape-à-l'oeil gadgétique inutile.
Un nombre de profils actifs (= ayant la possibilité de vous répondre car ayant payé) impressionnant. En soirée, il peut y avoir jusqu'à 4000 connectés simultanément en Belgique (à ne pas confondre avec les 30 à 35.000 connectés simultanément DANS LE MONDE affichés par meetic et match)
Certaines fonctions spécifiques de rendez-Vous :
- possibilité d'envoyer un message public à toute la communauté
- possibilité d'organiser vous même une sortie et de la proposer à l'ensemble de la communauté en la limitant à X participants (en tant que participant, cela vous permet de discuter sur le site avec une personne dont vous savez à l'avance qu'elle sera à telle soirée dans 10 jours. Pratique ! Ces soirées connaissent pas mal de succès et sont un moyen simple de rencontrer plusieurs membres d'un coup si le face-à-face vous effraie.
- les Test&Moi : un petit questionnaire que vous créez avec un maximum de 25 questions fermées (réponse par oui ou par non). Vous y répondez vous même et vous demandez au système qu'il vous prévienne quand qqn obtient X % de résultats identiques aux vôtres. En bref, cela vous permet d'exclure automatiquement les gens qui ont vraiment des visions de la vie complètement différents de vous sur des questions qui vous paraissent primordiales. La simple lecture des questions vous donne déjà une bonne vision d'un profil, c'est excessivement amusant !
- possibilité de mettre une ou plusieurs photos privées. C'est intéressant car vous pouvez mettre une photo sans pour cela souhaiter que le monde entier puisse la voir. Privée signifie que seuls ceux que vous aurez mis dans votre liste de contacts pourront voir les photos.
- possibilité de mettre un message vocal et d'écouter en une fois (comme une radio) les messages vocaux des personnes qui correspondent à votre recherche.
- possibilité de laisser votre numéro de gsm et Rendez-Vous se charge de vous retransmettre les sms qui vous sont destinés tout en gardant votre numéro secret.
- forum de discussion : je le signale car peu de sites autorisent encore les forums. Sur chaque profil, vous avez des liens directs avec leurs interventions éventuelles dans les forums. Cela permet de se faire une idée  différente de qqn.
Rendez-Vous est associé depuis plusieurs années à FlashDate.be qui vous permet de passer plus facilement du virtuel au réel via des speed datig, wine date, soirées lock&key, silent parties, flash dinners, ...

Une administration bien ficelée : contrôle des photos, messages publics, forums, questions, plaintes, ... rapide ET également le week-end ce qui n'est pas le cas de nombreux sites.
Un temps de réponse rapide, qualité appréciable quand on sait que sur un site de rencontres, un visiteur moyen regarde plus de 40 pages par session.

Liberté complète sur le site : vous pouvez tout regarder sans être membre et même une fois inscrit en tant qu'homme qui cherche une femme, vous pouvez voir et papoter avec les autres hommes. Comme ils le disent eux-même, vous pouvez y trouver l'amour et l'amitié. (nb sites vous canalisent une fois votre sexe défini)

Les moins : peu de portabilité sur les gsm's . A part une version pour iMode, il n'existe pas de version wap du site.
Le site francophone belge est une platteforme différente du site néerlandophone : cela signifie qu'à moins de créer un profil différent sur les deux sites (fr.rendez-vus.be et nl.rendez-vous.be) , vous ne pourrez pas perfectionner votre néerlandais sur le site francophone.
Pas de vidéos en ligne comme certains l'offrent déjà aujourd'hui.
Pas de  recherche détaillée sur les personnes connectées en ce moment. Elles sont toutes affichées sur deux pages dédiés l'une aux hommes, l'autre aux femmes. Vu le nombre de personnes connectées en même temps en soirée, ça fait parfois des pages de 'connectés' très longues.
Une foule d'autres fonctions : programmes TV, radios live, bd's, culture, etc dont on se demande un peu ce que ça fait sur un site de rencontres.
Public quasi à 100% belge et donc Rendez-Vous n'est pas le site sur lequel il faut surfer si vous cherchez à vous faire une petite copine à la côte d'azur ou aux Bahamas. Il n'existe pas de version étrangère de Rendez-Vous et le coté international du site est inexistant.

Quid ? Très souple  dans l'utilisation que votre but soit de rencontrer l'amour, l'amitié ou discuter avec des hommes et des femmes, Rendez-Vous semble bien positionné pour l'avenir. Mais quel avenir face aux monstres financiers quasi sans limites  que sont meetic et match ? Et bien , paradoxalement, cela fait 5 ans que meetic est rentré en Belgique et le petit belge fait plus que résister. Il a gagné en notoriété, en professionnalisme et reste clairement le n°1 en Belgique si votre but est de rencontrer des belges.

Prochain sujet : Meetic, la machine de guerre européenne.

 

Nice-people.be, le petit perturbateur ?

homenicepeople

 

Honneur aux nouveaux.

Je commencerai donc ce blog sur les différents sites de rencontres en Belgique par le dernier arrivé des sites de rencontres en Belgique : www.nice-people.be, lancé le 10 avril 2007.

Imaginé et réalisé par Benjamin Bobon (Boberlin), coach en nouvelles technologies, Nice-People se veut un site de rencontres nouvelle génération, loin des sites racoleurs, défigurés par la publicité.

Ses atouts majeurs selon son créateur  ? Une grande originalité, un look épuré, une visibilité complète et déjà des milliers de profils !

Notre analyse :

Look : très épuré effectivement, voire même un peu 'cheap' quand on voit ce que la concurrence fait. En tout cas très loin d'un design Web 2.0 comme on pouvait l'espérer d'un nouveau site tout frais sorti en 2007.

Une caractéristique propre au site : à tout moment, vous êtes aidé(e) en vidéo flash player par un couple ou une demoiselles qui  vous explique ou vous êtes et ce que vous pouvez faire sur la page. L'idée est à prime abord plutôt sympathique  mais cette fonctionnalité peut s'avèrer agaçante : d'abord ça 'bouffe' énormément de ressources sur votre pc et cette information revient à tout bout de champ, même si vous connaissez le contenu de la page par coeur. De plus, comme cette information est de type 'push' , elle ne correspond souvent pas à votre demande.

Le public : nice-people.be cible un public de tout âge mais ce sont clairement les jeunes qui constitueront la majorité des profils. D'abord parce que le site est (actuellement) gratuit , ensuite parce que le système de cotation qu'on vous 'colle au dos' dès que vous arrivez peut sembler rébarbatif pour des personnes en recherche d'une véritable relation et qui ne considèrent pas la rencontre comme un jeu. 

Les fonctions : profil,  recherche, messsages privés, messenger live en flash player, videos, photos, cote de popularité, flash, liste de contacts

Les plus : la gratuité peut être considérée par certains comme un plus évident, surtout pour les gens qui disposent de peu de moyens et qui n'ont pas envie de dépenser les 25 à 30 euros/mois que les gros sites commerciaux demandent. Le problème de ce genre de sites est toujours le même : la gratuité au début et dès que cela fonctionne, passage à la pub ou au payant.

Dans les deux cas, les créateurs vont se trouver face à une contradiction :

- soit ils acceptent de se laisser défigurer par la publicité et peut-être trouveront ils des annonceurs (mais face à des skynet, msn , beweb, adnet, que reste t'il comme revenus de publicité à prendre en Belgique ?),
- soit ils passent au payant et, dans ce cas, ils devront  faire un très sérieux effort sur l'aspect technique du site (nb de boutons qui ne fonctionnent pas comme ils devraient, on est renvoyé à une page d'où on vient, ...). Le site passerait, le cas échéant (d'après son créateur)  et s'il le fallait à un tarif aux environs de 55 euros/an.

Le nombre de photos  qu'on peut placer sur son profil est plutôt élevé en regard de ce que les autres font, une vingtaine au total.

Les photos sont carrées et vous disposez de l'outil permettant de recadrer vous-même votre photo. Sympathique.

Une photo est d'ailleurs obligatoire pour créer un profil sinon vous ne savez pas passer à l'écran suivant ! Arme à double tranchant car ceux qui ne veulent pas mettre de photos mettront donc des fausses photos.

Une recherche de proximité qui donne comme résultat une carte google (merci l'api google) avec un point par profil sur la carte. La recherche de proximité est très utile et quasi tous les sites dignes de ce nom la font mais l'affichage de la carte nous parait gadgétique et risque de devenir illisible s'ils acceuillent de nombreux profils.

Les moins : Obligation de mettre une photo. Pas de possibilité de faire de recherche sans créer au préalable un profil. Navigation pas très claire, peu de fonctions disponibles mais cela est sans doute dû à la courte existence du site. cela devrait donc s'améliorer dans l'avenir. A tout moment, on vous côte, j'ai trouvé cela personnellement très agaçant : je ne crois pas que l'amour ou l'amitié se trouve à coups de points gagnés...

Un côté très directif, notamment la majorité des choix pour la définition du profil se font via menu déroulant, laissant peu de place à une description qui vous correspond. Une fois que vous vous êtes défini homme plus de possibilité de voir les autres hommes : c'est clairement pas là que vous vous ferez des copains. Au moment de sortir cet article, il y avait certains bugs (liens gay et adulte qui n'aboutissent nulle part) mais qui seront sans doute corrigés prochainement, enfin le site peut s'avérer lent en soiréeLa recherche ne permet pas de critères de tris et donc ce sont souvent les mêmes profils qui apparaissent. La recherche par tranche d'âge est fixe (31-40, 41-50,... qu'est ce qu'on fait quand on a 39 ans ?)

Quid ? A suivre néanmoins car nice-people.be a réussi le pari d'attirer en peu de temps un certain nombre de visiteurs parait-il par le 'bouche à oreille'. Nous croyons que le système viral implémenté qui consiste à vider votre email et envoyer un email de votre part à tous vos contacts n'y est pas pour rien. Petite question à ce sujet :  comment les gens osent ils donner le mot de passe de leur email pour se faire vider les contacts, cela nous parait non seulement dangereux mais contraire aux bases même de la vie privée. Le site a beau préciser en toute bonne foi qu'il ne garde pas ces mots de passe, qui pourra jamais vérifier que tous ces contacts ne seront pas revendus pour du spamming commercial ?

Prochain sujet : Rendez-Vous.be, l'incontournable.

15:41 Écrit par Le redac. dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : amour, rencontre, rencontres |  Facebook |